Polyglass (1963-1990), « vitrage isolant aux possibilités multiples »

En 1963, le Polyglass fait son apparition. Prenant la relève de l’Aterphone, il est utilisé pour les grandes baies vitrées pour tout type de constructions.

Comme son prédécesseur, le Polyglass est composé de deux glaces. Assurant une isolation acoustique et thermique, il peut désormais être associé à de nombreux types de verre. De fait, le Polyglass peut répondre à de larges besoins tels que la sécurité, la protection solaire, la décoration, etc. Ces différentes combinaisons permettent à Saint-Gobain de proposer une gamme de produits isolants plus complète. La production du vitrage isolant polyvalent est déplacée de l’usine de Chalon-sur-Saône vers les glaceries de la Sambre à Auvelais en Belgique.

Présentation technique :
Polyglass est un vitrage isolant composé de deux glaces qui enferment une lame d'air déshydraté. Les glaces sont séparées par un intercalaire en aluminium contenant un déshydratant. L'étanchéité est obtenue par un système périphérique de deux joints organiques.
 
Gamme de produits POLYGLASS :

Dès 1963, POLYGLASS peut être monté avec :

  • des vitrages transparents clairs (glace polie, verres à vitres),
  • des vitrages translucides clairs (verres martelés, imprimés, LISTRAL),
  • des vitrages de sécurité (glace SECURIT, glaces feuilletées TRIPLEX, glaces polies armées, verres armés),
  • des vitrages teintés assurant une protection antisolaire (verres filtrants, glaces filtrantes et anti-éblouissantes parmi lesquelles le PARSOL gris, le PARSOL bronze et le PARSOL vert, glaces),
  • des vitrages épais pour isolation acoustique (glaces polies d'épaisseurs différentes).

Dans les années 1970, POLYGLASS est allié à de nouveaux types de verres :

  • en 1972, il peut être associé à une glace réfléchissante PARELIO,
  • en 1975, il existe en version réfléchissante ELIOTERM,
  • en 1976, il peut être composé de verres imprimés 077 ou 200, de STRALIO ou des vitrages anti-feu CHAUVEL ou DRAVEL,
  • en 1979, une des deux glaces peut être remplacée par un vitrage de sécurité feuilleté STADIP,
  • en 1984, il peut être associé à un verre réfléchissant ANTELIO,
  • en 1986, la glace EKO peut être intégrée dans le double vitrage Polyglass,
  • en 1990, il existe dans une version réfléchissante COOL-LITE.

 
Applications :
Tout comme l’Aterphone, le Polyglass convient aux grandes baies vitrées, mais son association avec de nombreux verres le destine à des usages très larges : il est employé pour des immeubles de standing, des villas, des maisons individuelles, des sièges sociaux, des bureaux, des hôpitaux, des bâtiments publics, etc.