La Galerie des Glaces à Versailles

La Galerie des Glaces du château de Versailles est le premier des grands chantiers de la Manufacture royale des glaces à miroirs.

La Galerie tire son nom des miroirs qui recouvrent le mur aveugle et reflètent la lumière entrée par les portes fenêtres donnant sur le jardin. Les glaces qui forment les miroirs et les carreaux des fenêtres ont été presque toutes soufflées à la glacerie de Tourlaville en Normandie, qui appartient à la Manufacture royale des glaces à miroirs depuis 1667. Les analyses menées au cours de la restauration de 2007 ont montré que la plupart des miroirs d’origine étaient encore en place.
L'achèvement de cette grande galerie en 1684 correspond au moment où Louis XIV décide de transformer une simple résidence de plaisir en résidence d’État : il devient alors nécessaire d’aménager de vastes espaces pour recevoir la Cour. Longue de 73 m, la Galerie des Glaces devient le lieu de rendez-vous incontournable des courtisans.
Si les cabinets de glaces étaient fréquents dans la première moitié du XVIIe siècle, on n’avait encore jamais vu une telle superficie recouverte de la sorte. Le rôle des glaces est central dans un ensemble qui vise à exalter la lumière par l’éclairage naturel apporté par les fenêtres, la réfraction produite par les miroirs, l’éclat des dizaines de lustres, torchères et girandoles, la tonalité blanche et brillante du mobilier d’argent (fondu en 1690), le blanc, encore, des rideaux de damas.

Ce document n'est pas disponible en téléchargement