Le float d'Eggborough

Saint-Gobain avait ouvert un dépôt de glaces à Londres dès 1848 mais ne prit vraiment pied de l’autre côté de la Manche dans le domaine du verre qu’avec l’acquisition de Solaglas en 1990.

Ce réseau spécialisé dans la distribution, l’installation et la réparation de vitrages permit à Saint-Gobain de se familiariser avec un marché réputé pour son exigence.
Face à la croissance des ventes de Solaglas, décision est prise de construire une unité de production en Grande-Bretagne : ce sera le float d’Eggborough, qui est inauguré en 2000. Il produit du verre pour la construction et la rénovation, et notamment des verres « bas émissifs » : la fine couche d’oxyde métallique déposée sur le verre dans un four magnétron permet de renforcer ses performances d’isolation thermique.