Saint-Gobain, l'Allemagne et la chute du mur de Berlin

Après la chute du mur de Berlin, les pays de l’Europe centrale et orientale entament leur conversion vers l’économie de marché : l’ancienne Allemagne de l’est devient la priorité de Saint-Gobain, implanté de très longue date en Allemagne.

Le 24 avril 1991, les VEGLA, filiale de Saint-Gobain en Allemagne, acquièrent la Glasindustrie AG de Torgau, société privatisée issue de l’ancien Kombinat chargé des activités de verre plat dans l’ancienne RDA. Le site de Torgau, où une ligne float a été construite en 1985, devient le centre d’un dense réseau industriel et commercial bâti en l’espace de quelques mois par Vegla pour devenir un acteur majeur de la réunification.