Pont-à-Mousson s'exporte

D’abord tournée vers l’Allemagne en raison de l’origine sarroise de ses premiers actionnaires (Haldy et Roechling), Pont-à-Mousson expédie à partir des premières années du XXe siècle ses canalisations pour l’adduction d’eau et de gaz sur les cinq continents, de la Toscane au Texas et de Tokyo à Mexico en passant par Le Caire.

À partir des années 1870, lorsque Pont-à-Mousson choisit de se spécialiser dans les canalisations en fonte, l’exportation devient le moteur de la croissance de l’entreprise : elle représente la meilleure réponse à l’étroitesse du marché français pour ce type de produits.

Ce document n'est pas disponible en téléchargement