Le Miroir ardent du Louvre, 1774

En octobre 1774 est installé au Jardin de l’Infante, au Louvre, un « miroir ardent pour fondre les métaux sans le secours du feu ».

Il s'agit d'une lentille composée de deux glaces épaisses de 140 cm de diamètre dont l’intervalle est rempli d’esprit de vin. L’Académie des Sciences a fait couler ces deux glaces à la manufacture de Saint-Gobain.
Cette loupe gigantesque capte au maximum les « rayons de chaleur » (les rayons infrarouges) pour réfléchir une chaleur intense capable de brûler les objets placés au foyer.