L'éclairage zénithal du Palazzetto dello sport

Le Petit Palais des sports de Rome a été construit pour accueillir les Jeux olympiques d'été en 1960. C'est l'un des plus beaux exemples de ces toits en coque de béton dont l'ingénieur-constructeur italien Pier Luigi Nervi s'était fait une spécialité.

Leurs formes organiques relèvent à la fois de la prouesse technique et de l'optimisme typique des Trente Glorieuses. L'imposante carapace de béton qui recouvre cette salle de 4000 places se révèle d'une légèreté étonnante à l'intérieur : entre les nervures de béton qui forment la structure, les briques de verre de Saint-Gobain laissent pénétrer la lumière en abondance.